Artiste explorant les contrastes, Gaelle Loth dessine des portraits de personnages mélancoliques et interlopes avec des couleurs vives et pastel bonbon. Des scènes où jonglent gestes infimes et fêtes grotesques...

  • Faisceaux

    Faisceaux

    Aquarelle, 24 × 22 cm, 2019.

  • Gouttière

    Gouttière

    Aquarelle, feutre, 42 × 30 cm, 2020.

  • Masque, Sans titre

    Masque, Sans titre

    Céramique, 45 × 30 cm, 2020.

Avec une criardise couplée de finesse, Gaelle Loth dessine des personnages mélancoliques et interlopes, encre leurs relations affectives, des gestes infimes, légers ou bien grotesques, autant de signes d'identités en mouvement. Venue de Bordeaux, elle obtient son diplôme à l'Ecole des Beaux-arts de Lyon en 2012, ville où elle vit et travaille aujourd'hui. En parallèle de ses études, Gaelle Loth côtoie une bande de passionné·e·s de fanzines sales et délicats, et devient l'une d'entre elleux. Depuis, elle pratique la peinture, la céramique, l'installation et la petite édition, nourrie par un travail d'illustration pour des affiches de concerts souterrains, par les cultures déviantes et par ses propres inextricables questions existentielles.

En juillet, Gaelle Loth participe à l'exposition "A travers des succédanés" au salon de micro-édition Zinefest à Bordeaux au Marché des Douves.
Elle est aussi actuellement en résidence à la Factatory.

Contacter par email
  • Fusions Mobiles, leporello

    Fusions Mobiles, leporello

    Risographie. Editions Age Mental, 60 ex.
    13,5 × 10,5 cm, 2020.

  • Bal Costumé, édition

    Bal Costumé, édition

    Risographie x sérigraphie. Editions Age Mental. 65 ex.
    28 × 20 cm, 2020.

  • Vue de l'exposition "A travers des succédanés"

    Vue de l'exposition "A travers des succédanés"

    Bordeaux, 2021.