Le travail de Leïla Ory est pluridisciplinaire et ne se concentre pas sur un seul médium. Elle utilise aussi bien la vidéo, la sculpture, les installations, la performance et les pièces sonores.
Elle peut décomposer son processus de travail en trois étapes, avec tout d’abord une observation d’un moment vécu, d’un sentiment issu d’une histoire personnelle qu'elle va ensuite transposer à travers des éléments, comme par exemple des objets. Ils vont prendre un rôle narratif en invoquant ce qui a été vécu et vont être alors de nouveau transposés dans une installation ou une sculpture.

Ses formes naissent majoritairement d’associations de quelques éléments dans l’espace, avec comme sujet prédominant la relation entre l’objet et le corps. Un objet qui est à la fois une sculpture empreint du ready-made, ou bien des objets recréés, et sont à la fois une invocation au corps en devenant une référence à un état émotionnel. Les relations qu'elle crée entre ce même corps et l’objet ou la machine ne vont pas être manichéennes et donnent lieu à un récit ambiguë et poétique où il reste toujours une part d’incompréhension ou d’étrangeté. Il est aussi beaucoup question d’émotion dans sa production, par son processus de travail qui est instinctif et part toujours d’un espace qui lui est intime et privé. L’aspect émotionnel de son travail s’exprime aussi avec l’intention qu'elle porte à des éléments ou sujets qui se rattachent au vieux ou au désuet, toujours tendre et jamais dans le jugement.

  • Suivre l’artiste
Contacter par email