La pratique d’Océane Lutzius s’inscrit à la croisée du design, du spectacle vivant et de l’art. À la fois spectatrice et performeuse, elle s’intéresse aux rapports d’intimité qui se tissent entre la salle et la scène : Comment construire un espace scénographique qui propose un nouveau regard pour le public et les performeur·euses qui le pratiquent ? Comment leurs corps respectifs ont un rôle dans l'élaboration de cet espace ? A travers la production d’objets, mobiliers, installations, micro-architectures et de performances, elle propose à chacun·e de s’interroger sur sa façon d'observer le spectacle et/ou de se donner en spectacle.

  • Stage Level Box

    Stage Level Box

    Bois, métal, moquette, ENSBA Lyon, juin 2019

  • Blinders

    Blinders

    PVC, impression 3D Subsistances, Lyon, juin 2019

  • Peeping Box 1, vue d’en haut

    Peeping Box 1, vue d’en haut

    Métal, bois et matériaux divers, cour des Subsistances, Lyon, octobre 2021

En pratiquant la scène comme scénographe, metteuse en scène et comédienne Océane Lutzius s’intéresse à l’intimité qui lie performeur·euses et spectateur·ices. Elle cherche à sortir le spectacle vivant de sa boite noire pour offrir une nouvelle qualité d’écoute et un nouveau regard à celleux qui le pratique. Depuis 2019, elle travaille sur un ensemble de micro-architectures explorant différents rapports scène-salle en espace publique. En voulant s’affranchir des codes de représentation classique, elle puise l’inspiration dans d’autres lieux pour en extraire des situations de regard qu'elle applique à des représentations de spectacle vivant. Ses dispositifs proposent des expériences qui placent les protagonistes dans des situations physique extraordinaire : elle altère, concentre, fragmente, inverse le regard, elle superpose les espaces, amoindris certains sens… En décalant ainsi notre point de vue physique, elle souhaite remettre en question notre rapport a la perception. Les dispositifs qu'elle crée font également performance en apparaissant et disparaissant dans divers paysages : ils tentent de s’y inscrire le plus fugacement possible. Le choix des matériaux, légers et solides, lui permet également de rendre les dispositifs nomades et ainsi de parcourir aisément des territoires variés.

Représentations Peeping Box :
-Octobre 2021 : étape de travail, Cour des Subsistances.
-Mars 2022 : étape de travail, Mairie de Charnay.
-Juin 2022 : étape de travail, école des Matins Clairs.
Scénographie :
-Juillet 2022 : représentation de « L’Odyssée », Festival d’Avignon.
-Juillet 2022 : résidence de 7 jours de création du spectacle « Louise elle est folle », Paris.
-Octobre 2022 : résidence de 5 jours de création du spectacle « Louise elle est folle », Paris.
-8 et 9 Décembre 2022 : représentation de « Louise elle est folle », Centre Point du jour, Paris.
-Du 30 Mars au 22 Avril 2023 : représentation de « Louise elle est folle », les Déchargeurs, Paris.
-Du 15 Mai au 3 Juin 2023 : résidence de création « Plantasia » , théâtre de l’Uchronie, Lyon.
Théâtre :
-Août 2022 : résidence de 10 jours avec le collectif « Les Pieuvres », auditorium de Chaponost.
-Décembre 2022 : résidence de 3 jours avec le collectif « Les Pieuvres », Grnd Zero

Contacter par email
  • Peeping Box 1, vue spectateur·ice et performeuse

    Peeping Box 1, vue spectateur·ice et performeuse

    Métal, bois et matériaux divers, cour des Subsistances, Lyon, octobre 2021

  • Peeping Box 1, vue spectateur·ices et performeuses

    Peeping Box 1, vue spectateur·ices et performeuses

    Métal, bois et matériaux divers, cour des Subsistances, Lyon, octobre 2021

  • Peeping Box 2, vue extérieure du théâtre avec spectateur·ices

    Peeping Box 2, vue extérieure du théâtre avec spectateur·ices

    Carton, scotch, miroirs, LEDs, tubes en mousse, école des Matins Clairs, Charnay, juin 2022

  • Peeping Box 2, vue dans le théâtre avec spectateur·ices

    Peeping Box 2, vue dans le théâtre avec spectateur·ices

    Carton, scotch, miroirs, LEDs, tubes en mousse, école des Matins Clairs, Charnay, juin 2022

  • oceane_05.jpg